Nok est L’un des sites archéologiques les plus importants d’Afrique

créé par sandrine-Ehop
Nok

Nok est un village et un site archéologique au Nigeria qui est célèbre dans le monde entier pour ses figurines en terre cuite. Le site a été daté du milieu du 4 millénaire avant JC (contesté par certains) et a donné son nom à la culture dite Nok. Cette civilisation ancienne a émergé au Nigeria au 11ème siècle avant JC et s’est effondrée vers 300 après JC pour des raisons inconnues. Les découvertes archéologiques révèlent que la culture Nok était très avancée même si les sociétés ouest-africaines étaient censées être primitives à cette époque.

Les sculptures en terre cuite Nok

Même si leur fonction est encore inconnue, les sculptures en terre cuite sont aujourd’hui conservées sous forme de fragments épars. Ceci dû au fait que, les sculptures sont découvertes dans les boues alluviales ou sur des terrains nettoyés par l’érosion des eaux. Les découvertes de grandes tailles sont difficilement intactes lors des découvertes. L’art Nok très apprécié sur le marché international n’est aujourd’hui bien connu que pour les têtes, tant masculines que féminines, dont les coiffures sont particulièrement détaillées et raffinées. Cependant, nous avons aussi des corps humains creux, construits en forme de cylindre grandeur nature. Ils sont représentés avec des caractéristiques très stylisées, d’abondants bijoux et à des postures variées.
Les théories à propos de ces objets d’art sont orientées vers le culte des ancêtres. Ces représentations seraient des marqueurs funéraires et des charmes pour prévenir les mauvaises récoltes, l’infertilité et la maladie. Aussi, les formes en dôme trouvées sur plusieurs statues indiquent qu’ils ont peut-être été utilisés comme parures pour les toits de structures anciennes.

Nok

Figure en terre cuite(VIe siècle av. J.-C.))

D’après Margaret Young-Sanchez, conservatrice associée de l’art de l’Afrique au Cleveland Museum of Art, certains objets Nok en céramiques ont été réalisées à la main à partir d’argile à gros grains et sculptées d’une manière qui suggère l’influence de la sculpture sur bois. Après le séchage, les sculptures ont été recouvertes de barbotine et polies pour produire une surface lisse et brillante. Les figures sont creuses, avec plusieurs ouvertures pour faciliter le séchage et la cuisson en profondeur. Le processus de cuisson ressemblait très probablement à celui utilisé aujourd’hui au Nigéria, dans lequel les morceaux sont recouverts d’herbe, de brindilles et de feuilles et brûlés pendant plusieurs heures.

En raison de l’érosion naturelle et des dépôts, les terres cuites de Nok ont été dispersées à différentes profondeurs dans les prairies du Sahel, ce qui a rendu difficile la datation et la classification des mystérieux artefacts. Heureusement, deux sites archéologiques, Samun Dukiya et Taruga, ont été découverts contenant de l’art Nok resté impassible. Les tests au radiocarbone et à la thermoluminescence ont permis de situer la production de ces œuvres entre 2000 et 2500 ans, ce qui en fait l’une des plus anciennes d’Afrique de l’Ouest. De nombreuses autres dates ont été récupérées au cours de nouvelles fouilles archéologiques, prolongeant les débuts de la tradition Nok encore plus loin dans le temps.

Pour l’archéologue Graham Connah « l’œuvre d’art Nok représente un style qui a été adopté par un groupe de sociétés agricoles utilisant du fer de cultures variées » le style d’art Nok ne serait donc pas spécifique au peuple Npk du Nigéria.

related articles

 

Les guerres prenant naissance dans l’esprit des hommes, c’est dans l’esprit des hommes que doivent être élevées les défenses de la paix.

DÉCLARATION UNESCO

testo

Choisissez de faire partie de ce projet en participant à la création d’un monde plus multiculturel et inclusif.

Abuy Area Incubatori FVG  POR FESR 2014-2020

Le projet a obtenu un financement de 72 000 € de la Région Autonome du Frioul-Vénétie Julienne à travers l'appel POR FESR 2014-2020, Activité 2.1.b.1 bis « Octroi de subventions pour le financement des programmes personnalisés de préincubation et d'incubation d'entreprises, visant à la réalisation de projets de création ou de développement de nouvelles entreprises caractérisés par une valeur significative ou par une connotation culturelle et/ou créative pertinente ». |
ll progetto ha ottenuto un finanziamento di 72.000 € dalla Regione Autonoma Friuli Venezia Giulia sul bando POR FESR 2014-2020, Attività 2.1.b.1 bis "Concessione di sovvenzioni per il finanziamento di programmi personalizzati di pre-incubazione e incubazione d’impresa, finalizzati alla realizzazione di progetti di creazione o di sviluppo di nuove imprese caratterizzati da una significativa valenza o da un rilevante connotato culturale e/o creativo"