Le peigne africain existe depuis plus de 5500 ans

créé par sandrine Nguefack
peigne africain

Les archéologues ont trouvé des objets qui ressemblent à des peignes à Kush et à Kemet, des anciennes civilisations égyptiennes qui sont aujourd’hui le Soudan, le Soudan du Sud et l’Egypte. Le peigne africain est  vieux de plus de 5 500 ans. Il a été trouvé dans une tombe au cimetière d’Abydos

L’usage du peigne africain

Peigne à cheveux en bois datant d’environ 1550 avant notre ère. Copyright Le Musée Fitzwilliam (E.1.2009)

En Afrique, le peigne est un objet aux multiples formes et valeurs qui vont souvent au-delà de la fonction proprement dite.  D’après les photographies ethnographiques de la fin du XIXe et du début du XXe siècle  les peignes servaient à des fins multiples.

Selon le besoin et le lieu, ils étaient associés à l’appartenance culturelle, à la protection, au statut, à la décoration pour les cheveux et comme outils.  Dans les pays de l’Afrique de l’Ouest tels que le Nigéria, le Bénin, le Togo et la Cote d’ivoire, les peignes africains sont offerts comme cadeaux d’adieu, cadeaux d’amitié et porte-bonheur.

Les différents types de peignes utilisés pour les cheveux de type africain

Les premiers peignes avaient la forme d’un pic. Les gravures sur le manche avaient très souvent la forme d’un animal ou d’une partie d’animal.

Toutefois, de nombreux peignes africains dans l’antiquité n’avaient pas seulement la forme d’un pic. Il y’avait dans les pays de l’Afrique de l’Ouest des peignes Dawu, des peignes traditionnels Yoruba- à longues dents et à col.

Entre ces différentes formes de peignes, il existe des parallèles dans les techniques décoratives utilisées dans les cultures égyptiennes et ouest-africaines. Le décor circulaire incisé sur les dents du peigne Dawu était également utilisé dans l’Égypte ancienne.

Un peigne prédynastique en ivoire de l'Égypte ancienne. Copyright Le Fitzwilliam Museum, Cambridge (E.GA.3204.1943)
Un peigne en os de Dawu. Musée national, Accra.

Ces peignes ressemblants, mais uniques en eux-mêmes avaient des décorations d’oiseaux, de cornes de taureaux d’hippopotame. Nous interprétons cela comme un signe de respect pour la nature. Certains portaient également des images de personnes.

Nous pouvons en déduire que ces symboles exprimaient l’appartenance religieuse ou du statut.

Black Power et le afro comb dans les années 1960

Peigne africain

Le peigne emblématique «poing» des années 1970 et un peigne vieux de 5500 ans d’Abydos en Égypte. Prise aux origines de l’exposition afro peigne. Le Fitzwilliam Museum, Cambridge 2013

Le Black Civil Rights and Power Movement qui mettait l’accent sur la fierté africaine et l’autonomisation économique des africains d’Amérique adopte comme logo l’emblématique poing levé.  Leur symbole a donné une visibilité mondiale au peigne africain dans les années 1970. Une exposition virale qui a fait croire à plus d’un que, le peigne afro n’avait pas existé avant.

Dans le contexte américain, le peigne était un emblème politique et signature d’une identité collective. En portant le peigne dans vos cheveux, vous faisiez partie de ceux qui luttaient pour la fierté noire américaine. Ceci s’accompagnait d’une magnifique coupe afro. Adopter les cheveux naturels était devenu la norme, et le peigne afro était l’outil de choix.

L’emblématique peigne Black Power Fist ; le peigne noir original, illustré ci-dessus à côté d’un peigne égyptien vieux de 5 500 ans, a été conçu et produit par l’homme d’affaires italien, Anthony R. Romani lui en 1972.

Cela rappelait le salut du Black Power de 1968 par les olympiens Tommie Smith et John Carlos à Berlin.

Le peigne aujourd’hui

Même si la production en masse et la popularité des peignes en bois rigides d’origine ont diminué, il n’en demeure pas moins que les peignes de forme similaire (en matière plastique) sont encore utilisés sur tout le continent. Au Ghana, le dua’afe (peigne en bois) est lié à la féminité et à la beauté.

La figure la plus en vue qui porte toujours ses peignes afro avec fierté est le batteur bien connu Questlove. Dans diverses communautés à travers le monde, le peigne africain incarne les cheveux des noirs.

La difference entre le peigne africain et européen

Ensemble comprenant un peigne en or et corail, Photo :

La principale différence entre les peignes du continent et les anciens peignes européens est la largeur des espaces entre les dents. Ceux d’Afrique ont tendance à avoir plus d’espace, probablement parce que les utilisateurs et les fabricants de peignes étaient conscients que les cheveux de type africain se cassent plus facilement.

 

 

Lien Utile: https://fitzmuseum.cam.ac.uk/research/projects/african-combs 

 

 

 

 

 

related articles

 

Les guerres prenant naissance dans l’esprit des hommes, c’est dans l’esprit des hommes que doivent être élevées les défenses de la paix.

DÉCLARATION UNESCO

testo

Choisissez de faire partie de ce projet en participant à la création d’un monde plus multiculturel et inclusif.

Abuy Area Incubatori FVG  POR FESR 2014-2020

Le projet a obtenu un financement de 72 000 € de la Région Autonome du Frioul-Vénétie Julienne à travers l'appel POR FESR 2014-2020, Activité 2.1.b.1 bis « Octroi de subventions pour le financement des programmes personnalisés de préincubation et d'incubation d'entreprises, visant à la réalisation de projets de création ou de développement de nouvelles entreprises caractérisés par une valeur significative ou par une connotation culturelle et/ou créative pertinente ». |
ll progetto ha ottenuto un finanziamento di 72.000 € dalla Regione Autonoma Friuli Venezia Giulia sul bando POR FESR 2014-2020, Attività 2.1.b.1 bis "Concessione di sovvenzioni per il finanziamento di programmi personalizzati di pre-incubazione e incubazione d’impresa, finalizzati alla realizzazione di progetti di creazione o di sviluppo di nuove imprese caratterizzati da una significativa valenza o da un rilevante connotato culturale e/o creativo"