Mungo Park, le précurseur de la découverte des sociétés africaines

créé par sandrine Nguefack
Mungo Park

En juin 1788, neuf des douze membres d’un club pour hommes appelé Saturday Club, forment “Association africaine ». Cette association a pour but la promotion de la découverte de l’intérieur de l’Afrique. Car ils jugeaient indigne qu’on ait si peu d’informations sur « une aussi grande partie du globe ». C’est ainsi donc qu’en mai 1795, le chirurgien écossais Mungo Park (1771-1806), âgé de vingt-trois ans, partit explorer l’Afrique. Avant lui, deux de ses prédécesseurs, John Ledyard (1751-89) et Daniel Houghton (1740-91) étaient morts durant une tentative. Le troisième, Simon Lucas (vers 1766-1799), n’était pas allé bien loin en raison des bouleversements politiques dans certaines régions africaines.

Mungo Park à la découverte du fleuve Niger 

Mungo Park se fixa deux objectifs. Déterminer le cours, la montée et la terminaison du fleuve Niger; visiter les principales villes de son voisinage, notamment Tombouctou et Houssa ». Park arrive en Gambie en juin 1795. De là, il voyagea avec une toute petite quantité de bagages. Il était accompagné de son interprète Johnson un africain affranchi, et de Demba, son serviteur. Tout semblait bien se passer jusqu’à ce que Park soit capturé et maltraité par un chef arabe pendant quatre mois avant de réussir à s’échapper. Souffrant de fièvre, de famine et de soif, il arriva néanmoins à atteindre les rives du fleuve Niger en juillet 1796.

« Je voyais avec un plaisir infini le grand objet de ma mission ; le Niger majestueux longtemps recherché, scintillant au soleil du matin, large comme la Tamise à Westminster, et coulant lentement vers l’est. »

Mais pour des raisons de sécurité et faute de fournitures, il est contraint d’opérer un demi-tour jusqu’en Gambie à pied. Après avoir traversé des zones montagneuses, il arriva à Kamalia où il y fit une pause à cause de la fièvre. 7 mois plus tard et plus précisément le 10 juin 1797, il arrive à Pisania avec l’aide d’un marchand esclavagiste.

Puzzle African Diversity

Park, dont on pensait déjà mort, reçut un accueil chaleureux en Grande-Bretagne.  Son récit de voyage, écrit dans un style direct, sans prétention et décrivant en détail les lieux visités et leurs habitants, remporte un grand succès.

Le retour de Mungo en Afrique 

Néanmoins, Park estimait qu’il n’avait pu remplir qu’une partie de son objectif, à savoir établir le cours du fleuve Niger. La source et l’embouchure du fleuve étaient encore inconnues. Afin d’apporter des éléments de réponses, il organise une autre expédition beaucoup plus élaborée. En 1805, il reprend la route vers l’Afrique. L’expédition composé au départ de 44 Européens atteint le Niger avec seulement dix membres. En novembre, Park écrivit dans une lettre adressée à sa femme son intention de descendre le fleuve en canoë afin de trouver son embouchure. Son expédition n’avait plus que trois personnes.

En 1812, on apprit que, la population locale attaqua les explorateurs lorsqu’ils  atteignirent les rapides de Bussa en dessous de Sansanding (ville malienne).  Park mourut par noyade.

 

Ces livres pourront vous intéresser: Voyage dans l’intérieur de l’Afrique Voyage dans l’intérieur de l’Afrique

La Découverte du monde en bandes dessinées – 16 – Mungo Park au Niger / René Caillié, Heinrich Barth : le mirage de Tombouctou

related articles

 

Les guerres prenant naissance dans l’esprit des hommes, c’est dans l’esprit des hommes que doivent être élevées les défenses de la paix.

DÉCLARATION UNESCO

testo

Choisissez de faire partie de ce projet en participant à la création d’un monde plus multiculturel et inclusif.

Abuy Area Incubatori FVG  POR FESR 2014-2020

Le projet a obtenu un financement de 72 000 € de la Région Autonome du Frioul-Vénétie Julienne à travers l'appel POR FESR 2014-2020, Activité 2.1.b.1 bis « Octroi de subventions pour le financement des programmes personnalisés de préincubation et d'incubation d'entreprises, visant à la réalisation de projets de création ou de développement de nouvelles entreprises caractérisés par une valeur significative ou par une connotation culturelle et/ou créative pertinente ». |
ll progetto ha ottenuto un finanziamento di 72.000 € dalla Regione Autonoma Friuli Venezia Giulia sul bando POR FESR 2014-2020, Attività 2.1.b.1 bis "Concessione di sovvenzioni per il finanziamento di programmi personalizzati di pre-incubazione e incubazione d’impresa, finalizzati alla realizzazione di progetti di creazione o di sviluppo di nuove imprese caratterizzati da una significativa valenza o da un rilevante connotato culturale e/o creativo"