Bantou: des peuples et des langues répartis dans toute l’Afrique

créé par sandrine Nguefack
Bantou / Bantu

Pour beaucoup, le mot Bantou (bantu) englobe les populations établies dans le sud du continent africain. Ce n’est pas totalement cela. Ce terme ne désigne pas seulement les peuples ou les ethnies. Il est aussi un groupe de langues africaines parlées dans le centre et le sud du continent à partir d’une ligne allant du Cameroun au Kenya.

Le terme a été inventé en 1862 par le philologue allemand Wilhem Bleek pour caractériser les langues dans lesquelles « hommes » se dit bantu (préfixe pluriel ba, radical ntu), le singulier étant muntu. La connexion entre les langues parlées dans ces parties du continent a été démontrée en 1907 par un autre linguiste allemand, Carl Meinhof. Exemple, le mot « enfant » se dit omwana en mpongwe (Gabon) ; mwana en mbochi (Congo) ; mwana en bobangi (Centrafrique) ; umwana en kinyarwanda (Rwanda) ; mwana en bemba (Zambie) ; mwana en tchokwe (Angola).

Selon la classification établie en 1963 par l’Américain Joseph Greenberg, les langues bantoues forment une subdivision de la famille nigéro-kordofanienne, dans laquelle on trouve la plupart des langues de l’Afrique noire, à l’exception notable des langues nilotiques (dinka, masaï, nuer…) et des langues khoisanes (dites aussi à clics) parlées par les Bochimans et les Hottentots d’Afrique australe.

On situe le foyer originel des peuples « bantouphones » dans la région du lac Tchad, au nord du Cameroun actuel, d’où ils auraient essaimé à travers l’Afrique centrale à la veille de l’ère chrétienne. Les groupes les plus méridionaux, les Xhosas et les Zoulous à l’Est, les Hereros à l’Ouest, n’ont atteint leur zone d’habitat actuel qu’aux XVe et XVIe siècles.

Entre langues et des dialectes, près de 350-400 langues bantoues sont dénombrées. Au Burundi et au Rwanda, les langues nationales sont le kirundi et le kinyarwanda. Deux pays distincts dont les langues ne sont rien d’autre que des dialectes d’une même langue. Nous retrouvons cette réalité linguistique au Gabon où le mpongwe, le galwa, l’enenga, le nkomi et l’ajumba appartiennent à une même langue, le myéné.

A nos jours, le terme bantou désigne tout ce qui se rapporte aux locuteurs des langues bantoues. Une évolution renforcée par la création, en 1983, du Centre international des civilisations bantu (Ciciba), à Libreville.

 

En savoir plus Centre international des civilisations bantu

related articles

 

Les guerres prenant naissance dans l’esprit des hommes, c’est dans l’esprit des hommes que doivent être élevées les défenses de la paix.

DÉCLARATION UNESCO

[wp_ad_camp_1]

Choisissez de faire partie de ce projet en participant à la création d’un monde plus multiculturel et inclusif.

Abuy Area Incubatori FVG  POR FESR 2014-2020

Le projet a obtenu un financement de 72 000 € de la Région Autonome du Frioul-Vénétie Julienne à travers l'appel POR FESR 2014-2020, Activité 2.1.b.1 bis « Octroi de subventions pour le financement des programmes personnalisés de préincubation et d'incubation d'entreprises, visant à la réalisation de projets de création ou de développement de nouvelles entreprises caractérisés par une valeur significative ou par une connotation culturelle et/ou créative pertinente ». |
ll progetto ha ottenuto un finanziamento di 72.000 € dalla Regione Autonoma Friuli Venezia Giulia sul bando POR FESR 2014-2020, Attività 2.1.b.1 bis "Concessione di sovvenzioni per il finanziamento di programmi personalizzati di pre-incubazione e incubazione d’impresa, finalizzati alla realizzazione di progetti di creazione o di sviluppo di nuove imprese caratterizzati da una significativa valenza o da un rilevante connotato culturale e/o creativo"