DestinationsLifestyle |

Cet art martial africain dont vous ignoriez probablement l’existence

créé par sandrine Nguefack
art martial africain

Quand on parle d’art martial, on pense plus souvent à des disciplines d’origine asiatique tel, le taekwondo coréen, le kung-fu chinois ou encore le judo japonais. Il existe pourtant l’art martial africain qui ne demande qu’à être promus. Nous en avons répertorié quelques-uns pour vous.

Dambé

art martial africain - Dambe

Les boxeurs d’Oung Dambe lors d’un match. Photo de Jane Hahn

Cette boxe ouest-africaine est pratiquée depuis des générations par la confrérie des bouchers haoussa au moment de la récolte ou du festival. Cet art martial africain est considéré comme un test de bravoure, un rite de passage pour le mariage. Le Dambé est aussi un test pour les futurs guerriers, un entrainement pour de futurs combats.  » Ce style de boxe ouest-africain est extrêmement populaire au Nigeria, dans le sud du Niger et au Tchad. Les boxeurs se battent d’une seule main. La main considérée forte est enveloppée et est appelée la lance. L’autre main est libre et s’appelle le bouclier. Coups de pied autorisés également. Chaque match comporte trois rounds et les boxeurs doivent assommer leur adversaire dans ce laps de temps.

Lutte Traditionnelle

art martialCe type de combat tire ses origines de l’Afrique de l’Ouest. Il est couramment pratiqué au Nigeria, au Sénégal, au Niger, au Burkina Faso, au Togo et en Gambie. Le but de cet art martial est soi de faire sortir l’adversaire du ring, soit de le renverser. Le sport a différentes variantes qui incluent le poinçonnage dans certains pays. Au fur et à mesure que le sport s’est développé, il y a eu de plus en plus de compétitions internationales.

Engolo ou Ngolo

L’Engolo est pratiqué autour de la région de la rivière Cunene dans le sud de l’Angola. Certains historiens ont déclaré que le style de combat faisait partie d’un rite de passage pour les jeunes des tribus situées dans la région. Ce style repose sur le mouvement des jambes. Les coups de pied et les balayages de jambes sont essentiels pour vaincre votre adversaire. Certains historiens pensent qu’il a été transporté à travers la diaspora africaine sous la forme d’arts martiaux brésiliens.

Istunka

art martial -IstunkaCe sport est pratiqué en Somalie lors du festival Afgooye ou le jour du nouvel an somalien. Dans le passé, les hommes utilisaient de vraies armes et mettaient une armure pour se battre, mais maintenant, des bâtons sont utilisés. Le style de combat actuel existe depuis le 17ème siècle sous le sultanat somalien de Geledi.

Musangwe

Musangwe est une forme de boxe à poings nus exercée en Afrique du Sud-africaine.  Ce sport est pratiqué depuis des siècles par le peuple Venda, qui comprend divers groupes culturels. Les combats ont eu lieu dans la vallée de Chifude depuis sa création.

Lutte Nuba

C’est une lutte populaire d’origine soudanaise. Le peuple Nuba la pratiquait ainsi que d’autres formes de lutte.  Le vainqueur n’est déclaré quand un des lutteurs réussit à mettre son adversaire sur le dos. D’après les livres d’Histoire, les athlètes se battaient nus. Aujourd’hui, il se battent vêtu d’un short et en t-shirt. La future génération de lutteurs est entraînée par d’anciens champions, créant un système de communauté et de partage des talents. La plupart des tournois ont lieu lors des fêtes de plantation et de récolte.

Tahtib

TahtibC’est un art martial de combat au bâton d’origine nord-africain. Il remonte à l’Ancien Empire de l’Égypte ancienne (Kemet). Sur le site archéologique d’Abusir, les détails de ce combat au bâton sont visibles. Les adversaires utilisent un bâton de quatre pieds appelé Asa, Asaya, Assaya ou Nabboot pendant que la musique est jouée. Ce combat joua un rôle déterminant dans la formation des soldats égyptiens, ainsi que le tir à l’arc et la lutte. Il aurait été pratiqué dans l’extrême sud du Nil (l’actuel Éthiopie), qui abrite encore aujourd’hui l’art agressif du combat au bâton du peuple Suri. Ce style de combat peut être vu dans une variété de zones géographiques.

 

En savoir plus ici 

related articles

 

Les guerres prenant naissance dans l’esprit des hommes, c’est dans l’esprit des hommes que doivent être élevées les défenses de la paix.

DÉCLARATION UNESCO

testo

Choisissez de faire partie de ce projet en participant à la création d’un monde plus multiculturel et inclusif.

Abuy Area Incubatori FVG  POR FESR 2014-2020

Le projet a obtenu un financement de 72 000 € de la Région Autonome du Frioul-Vénétie Julienne à travers l'appel POR FESR 2014-2020, Activité 2.1.b.1 bis « Octroi de subventions pour le financement des programmes personnalisés de préincubation et d'incubation d'entreprises, visant à la réalisation de projets de création ou de développement de nouvelles entreprises caractérisés par une valeur significative ou par une connotation culturelle et/ou créative pertinente ». |
ll progetto ha ottenuto un finanziamento di 72.000 € dalla Regione Autonoma Friuli Venezia Giulia sul bando POR FESR 2014-2020, Attività 2.1.b.1 bis "Concessione di sovvenzioni per il finanziamento di programmi personalizzati di pre-incubazione e incubazione d’impresa, finalizzati alla realizzazione di progetti di creazione o di sviluppo di nuove imprese caratterizzati da una significativa valenza o da un rilevante connotato culturale e/o creativo"