Seynabou Dieng Traoré de sa cuisine à une usine agroalimentaire

créé par sandrine Nguefack
Seynabou Dieng Traoré

« Il faut savoir s’écouter en tant que femme. Chaque femme a son rêve à l’intérieur d’elle-même. On craint très souvent d’exprimer nos rêves parce qu’on ne sait pas si on peut y arriver. Allez au bout. Trouvez ce qui vous anime au plus profond et commencez.  » Seynabou Dieng Traoré

La malienne Seynabou Dieng Traoré, Titulaire d’un Master en strategies & Management International obtenu  à l’École supérieure des sciences économiques et commerciales (ESSEC). Elle travaille pendant quelque temps en France et occupe principalement les postes en marketing.

Seynabou Dieng Traoré décide de rentrer au Mali en 2015 après 10 ans passés en France pour contribuer au développement de son pays. Au Mali, elle commence sa carrière au sein d’une ONG puis, se lance dans l’entreprenariat après s’être rendu compte que la plupart des produits alimentaires à sa portée étaient des produits étrangers. Cela l’a incitée à fonder Maya, une entreprise de transformation alimentaire pour des produits fabriqués avec des ingrédients provenant d’associations d’agriculteurs.

Maya a formé plus 250 agriculteurs pour en faire des partenaires potentiels . Ces agriculteurs sont confiants d’investir dans la production de biens car il existe désormais un marché pour leur récolte. Un marchè qui  a le potentiel d’augmenter du PIB du Mali qui s’élève actuellement à 30%.

Maya est aujourd’hui une très belle marque reconnue pour sa qualité, sa durabilité et son impact positif sur les agriculteurs locaux. Cette entreprise possède un réseau de distribution de 175 points de vente dans 3 pays et des contrats avec des leaders français de la distribution.

Maya c’est aussi une entreprise socialement responsable où l’inclusivité et la transparence, sont des valeurs qu’elle compte partager avec tous les consommateurs africains qui sont de plus en plus exigeant et souhaitent trouver sur les rayons des marchés des marques à leur image.

Dieng a aussi été motivé par une mission culturelle : faire en sorte qu’il y ait un lien entre ce que mangent les Maliens et ce qu’ils produisent. Avec un pied au Mali, Maya opère désormais également au Sénégal, où elle pourrait trouver un marché avec la population culturellement diversifiée de Dakar.

Aujourd’hui l’initiative de Seynabou Dieng Traoré née dans une cuisine s’est transformée en unité de production ayant une capacité de transformation de 30 tonnes par mois 21 employés dont 80% de femmes. Un engagement qui lui vaut en 2019 le Prix « Jeune entrepreneur(e) francophone”.

related articles

 

Les guerres prenant naissance dans l’esprit des hommes, c’est dans l’esprit des hommes que doivent être élevées les défenses de la paix.

DÉCLARATION UNESCO

[wp_ad_camp_1]

Choisissez de faire partie de ce projet en participant à la création d’un monde plus multiculturel et inclusif.

Abuy Area Incubatori FVG  POR FESR 2014-2020

Le projet a obtenu un financement de 72 000 € de la Région Autonome du Frioul-Vénétie Julienne à travers l'appel POR FESR 2014-2020, Activité 2.1.b.1 bis « Octroi de subventions pour le financement des programmes personnalisés de préincubation et d'incubation d'entreprises, visant à la réalisation de projets de création ou de développement de nouvelles entreprises caractérisés par une valeur significative ou par une connotation culturelle et/ou créative pertinente ». |
ll progetto ha ottenuto un finanziamento di 72.000 € dalla Regione Autonoma Friuli Venezia Giulia sul bando POR FESR 2014-2020, Attività 2.1.b.1 bis "Concessione di sovvenzioni per il finanziamento di programmi personalizzati di pre-incubazione e incubazione d’impresa, finalizzati alla realizzazione di progetti di creazione o di sviluppo di nuove imprese caratterizzati da una significativa valenza o da un rilevante connotato culturale e/o creativo"