Les Afro-turcs avant la traite négrière transatlantique

créé par sandrine Nguefack
Afro-turcs

Capturés à Zanzibar, au Kenya, au Soudan, au Niger, en Libye et en Arabie saoudite, les Afro-Turcs ont été transportés dans l’Empire ottoman. Le règne de l’Empire ottoman qui a commencé à la fin du 13ème siècle et a duré tout au long de la première partie du 20ème siècle.
Les esclavagés étaient assignés à travailler dans les plantations, les zones industrielles et les militaires. Certains ont été utilisés à des fins sexuelles.

Les eunuques afro-turcs au service de la royauté

En raison de leur accès à des dirigeants de haut rang, certains hommes étaient castrés afin qu’ils puissent servir avec loyauté les membres de la Cour royale. Ce contrôle était nécessaire afin d’assurer leur entière obéissance.
La proximité des eunuques avec les membres de la dynastie ottomane les plaçait dans une position de pouvoir considérable puisqu’ils avaient l’oreille du sultan et du sultan valide et contrôlaient le flux d’informations. Non seulement ils contrôlaient la bourse privée et le trésor, mais le meilleur eunuque, le Kızlar Aga, était chargé de superviser presque toutes les fondations de mosquées, y compris celles qui étaient privées et on estime qu’elles étaient au nombre d’environ 500 au XVIIIe siècle. Parmi ces fondations se trouvaient les deux villes saintes de l’islam, La Mecque et Médine. Le Kizlar Aga a techniquement reçu une petite somme d’argent pour le travail qu’il a fait pour chacune des fondations ; cependant, c’était aussi extrêmement rentable.

En 1621, le mollah Ali, acheté par un membre de la cour ottomane, devint le premier homme noir en Turquie à recevoir le titre de juge en chef ou kadiasker. Un érudit et bien connecté, il a souvent utilisé sa position comme un moyen de dissiper les mythes soutenant pourquoi les Noirs devraient être transformés en esclavagés. Il utilisait la logique et le Coran pour soutenir ses revendications.
En 1890, l’Empire ottoman signe le Brussels Conference Act dans le but de ralentir la traite des esclaves. 1923 est marqué par l’inauguration d’un exode des Afro-Turcs de la Crète – une île grecque à la Turquie. Ils s’installèrent sur la côte égéenne. D’autres ont choisi de vivre à Izmir.
Aujourd’hui, les Afro-Turcs se trouvent à Aydin, Muğla et dans certains villages d’Antalya et d’Adana.

 

 

related articles

 

Les guerres prenant naissance dans l’esprit des hommes, c’est dans l’esprit des hommes que doivent être élevées les défenses de la paix.

DÉCLARATION UNESCO

testo

Choisissez de faire partie de ce projet en participant à la création d’un monde plus multiculturel et inclusif.

Abuy Area Incubatori FVG  POR FESR 2014-2020

Le projet a obtenu un financement de 72 000 € de la Région Autonome du Frioul-Vénétie Julienne à travers l'appel POR FESR 2014-2020, Activité 2.1.b.1 bis « Octroi de subventions pour le financement des programmes personnalisés de préincubation et d'incubation d'entreprises, visant à la réalisation de projets de création ou de développement de nouvelles entreprises caractérisés par une valeur significative ou par une connotation culturelle et/ou créative pertinente ». |
ll progetto ha ottenuto un finanziamento di 72.000 € dalla Regione Autonoma Friuli Venezia Giulia sul bando POR FESR 2014-2020, Attività 2.1.b.1 bis "Concessione di sovvenzioni per il finanziamento di programmi personalizzati di pre-incubazione e incubazione d’impresa, finalizzati alla realizzazione di progetti di creazione o di sviluppo di nuove imprese caratterizzati da una significativa valenza o da un rilevante connotato culturale e/o creativo"