HistoireHistoire de l'Afrique |

Les Reines d’Égypte

créé par sandrine Nguefack
Reines/Regine

À l’époque égyptienne, antique, les femmes ne servaient pas seulement d’épouses royales avec pour rôle de produire autant d’héritiers que possible. Elles étaient aussi co-régentes et gouvernantes. Néfertiti et Cléopâtre sont les plus connues comme reines régnantes jouant un rôle important dans l’histoire d’Égypte. Mais en fait, il y en a d’autres qui méritent d’être mises en avant.

Reine MerNeith

Les érudits sont divisés quant à savoir si la reine MerNeith (qui signifie « aimée de Neith ») a régné sur l’Égypte pendant la première dynastie d’Égypte vers 2920 av. J.-C. Même si son nom n’est pas présent dans une impression de sceau comme les autres rois de la première dynastie et qu’il n’y a aucune mention d’elle sur la liste du roi, on pense qu’elle aurait régné après la mort de son mari, le roi Djet.

À la mort du roi Djet. Leur fils, Den est trop jeune pour gouverner et la reine MerNeith est devenue la toute première femme souveraine de l’Égypte ancienne. Certains historiens, cependant, croient qu’elle était simplement la co-régente avec son fils.

Reine Neithikret

À la fin de l’Ancien Empire et au début de la première période intermédiaire, la reine Neithikret également appelée Nitiqret et Nitocris a probablement accédé au pouvoir vers 2148-2144 av. J.-C. Bien que l’on sache peu de choses sur la reine Neithikret, elle est mentionnée dans de nombreux écrits historiques.

Reine Sobekneferu

La reine Sobekneferu « la beauté de Ra » a régné en Égypte pendant la 12ème dynastie de 1806 à 1802 avant JC. La reine est à l’origine de la construction des structures à Herakleopolis Magna. Elle a également continué le complexe funéraire d’Amenemhat III.

Il y a des statues sans tête (endommagées) de la reine dans le Delta. Elle était également connue pour utiliser des noms masculins en plus de ses titres féminins. De nombreux érudits pensent qu’elle aurait utilisé des titres masculins dans le but d’apaiser les nombreuses critiques.

Hatchepsout s’est donné beaucoup de mal pour devenir reine égyptienne. Elle a utilisé sa lignée et a concocté une histoire sur le fait d’être la co-régente avec son père, Thoutmôsis Ier. L’intendant royal, Senemut, la nomma « épouse de Dieu, fille du roi, sœur du roi, grande épouse royale Hatchepsout » dans une inscription à Assouan. Elle a également affirmé que son père l’avait déclarée héritier avant sa mort.

Pour inculquer davantage l’idée dans l’esprit des anciens Égyptiens qu’elle n’était pas moins un roi que n’importe quel autre, elle s’habillait de vêtements d’homme et portait une fausse barbe. Elle a également insisté pour que les gens s’adressent à elle en tant que « Roi » et « Sa Majesté ». Elle est connue pour son règne paisible et pour la construction de nombreux monuments, dont le complexe mortuaire de Deir el-Bahri.

La reine Hatchepsout détient le titre du plus long règne d’une ancienne souveraine égyptienne. Elle a vécu de 1500 à 1458 av. J.-C. et a régné sur l’Égyptien pendant 21 ans.

Reine Néfertiti

Néfertiti est connue comme l’une des reines les plus belles et les plus puissantes d’Égypte. Son nom signifie « La belle est venue ». Elle est née vers 1370 av. J.-C. et est probablement morte vers 1330 av. J.-C. Bien que l’on s’attende à ce que les grandes reines royales donnent naissance à un fils, elle a donné naissance à six filles.

Néfertiti a joué un rôle clé dans le culte d’Aton, et était prêtresse pendant la période Amarna. La cause de sa mort est inconnue et bien qu’il soit probable qu’elle ait péri de la peste ou de la mort naturelle, il est possible qu’elle ait été assassinée à cause de ses idéaux religieux jugés scandaleux.

Reine Twosret

La reine Twosret était mariée à Séti II. À la mort du roi, son fils, Siptah, prit le trône. Cependant, Siptah était un garçon malade et incapable de gouverner efficacement l’Égypte. Twosret, toujours propriétaire du titre de « Grande Épouse Royale », reprit la co-régence avec Siptah.

Lorsque Sipta mourut six ans après le début de son règne, Twosret prit la relève en tant que seul souverain de l’Égypte pendant deux ans, lorsque son règne fut écourté par la guerre civile probablement provoquée par un Syrien du nom de Bay qui était en coulisse le véritable dirigeant de l’Égypte à cette époque.

Reine Cléopâtre

Bien qu’il y ait eu plusieurs Cléopâtre, la plus célèbre était la reine Cléopâtre VII Philopator. Née en 69 av. J.-C., Cléopâtre avait deux sœurs aînées qui ont finalement pris le contrôle de l’Égypte. Leur père, Ptolomy XII, a repris le pouvoir et quand il est mort, Cléopâtre a épousé son frère de douze ans, Ptolémée XIII.

Ptolémée XIII devint roi et Cléopâtre commença une corégence avec lui. Après beaucoup de drames, de conflits et de romance entre l’Égypte et Rome, elle s’est suicidée à l’âge de 39 ans. Cléopâtre fut la dernière souveraine de l’Égypte avant qu’elle ne devienne une province romaine en 30 av. J.-C.

Les autres reines égyptiennes célèbres.

Reine Néfertari

La reine Néfertari était la grande épouse royale de Ramsès II. Parce qu’elle était très instruite, elle a joué un grand rôle dans la diplomatie pendant le règne de Ramsès. Son importance pour le pharaon ne peut être sous-estimée. Il lui a construit une luxueuse tombe dans la vallée des Reines, et il y a des preuves de la relation amoureuse entre les deux dans les nombreuses façons dont Ramsès lui-même s’est adressé à elle.

Ramsès II a honoré sa reine en construisant un temple dédié à elle et à la déesse Hathor à Abou Simbel, où Néfertari est représenté dans des statues de la même hauteur que le pharaon (une pratique inhabituelle dans l’Égypte ancienne).

Reine Ankhesenamun

Ankhesenamun est surtout connue comme l’épouse du roi Tut, le « garçon roi ». Bien qu’ils soient tous les deux très jeunes lorsque Toutankhamon monte sur le trône d’Égypte, des représentations préservées les montrent dans une relation amoureuse.

L’histoire de la reine Ankhesenamun n’était cependant pas aussi joyeuse. Ses deux filles sont mort-nées (probablement, en raison de troubles génétiques, car elle était la demi-sœur de Toutankhamon). Elle a été mariée (peut-être de force) à son père, Akhenaton, et à son grand-père, Ay.

Ay est également soupçonné par certains d’avoir comploté contre le roi Tut ou joué un rôle dans son meurtre. Cette théorie n’a pas été confirmée. Il réussit cependant à légitimer sa prétention au trône en épousant sa petite-fille. L’un des derniers documents d’Ankhesenamun pourrait être une correspondance avec le souverain hittite, dans laquelle elle a écrit qu’elle avait « peur ». Cela n’a pas encore été confirmé, bien que le sort de la reine soit inconnu.

related articles

 

Les guerres prenant naissance dans l’esprit des hommes, c’est dans l’esprit des hommes que doivent être élevées les défenses de la paix.

DÉCLARATION UNESCO

testo

Choisissez de faire partie de ce projet en participant à la création d’un monde plus multiculturel et inclusif.

Abuy Area Incubatori FVG  POR FESR 2014-2020

Le projet a obtenu un financement de 72 000 € de la Région Autonome du Frioul-Vénétie Julienne à travers l'appel POR FESR 2014-2020, Activité 2.1.b.1 bis « Octroi de subventions pour le financement des programmes personnalisés de préincubation et d'incubation d'entreprises, visant à la réalisation de projets de création ou de développement de nouvelles entreprises caractérisés par une valeur significative ou par une connotation culturelle et/ou créative pertinente ». |
ll progetto ha ottenuto un finanziamento di 72.000 € dalla Regione Autonoma Friuli Venezia Giulia sul bando POR FESR 2014-2020, Attività 2.1.b.1 bis "Concessione di sovvenzioni per il finanziamento di programmi personalizzati di pre-incubazione e incubazione d’impresa, finalizzati alla realizzazione di progetti di creazione o di sviluppo di nuove imprese caratterizzati da una significativa valenza o da un rilevante connotato culturale e/o creativo"