Mohamed Mbougar Sarr est le Prix Goncourt 2021

créé par sandrine Nguefack
Mohamed Mbougar Sarr

Mohamed Mbougar Sarr né en 1990 au Sénégal est fils de médecin et l’aîné d’une fratrie de sept garçons. Il commence ses études secondaires au prytanée militaire de Saint-Louis-du-Sénégal. Jeune, il lisait tout ce qu’il trouvait. C’est ainsi que naît l’amour du récit, de raconter les histoires. En 2009, il s’installe en France où il poursuit ses études à l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS). Il assure de ce fait son goût pour la Littérature et la Philosophie.

L’écriture s’est donc facilement imposée à lui d’autant plus qu’il la considère comme  »une obsession ».

 »Mon obsession, c’est la littérature. Pour moi, la littérature est un point de vue sur le monde. Entre la littérature et la vie, on est dans la même énergie, déclare-t-il.

Il compte aujourd’hui à son actif 5 romans où nous retrouvons comme personnages féminins inspirés des femmes de son entourage de la tendre enfance.

 »J’ai aussi grandi avec beaucoup de femmes autour de moi qui ont assuré une grande partie de mon éducation, et singulièrement de mon éducation littéraire. Ce que je veux dire par là, c’est que les premiers récits que j’ai entendus m’étaient souvent fait par des femmes, ma mère, mes grand-mères, mes cousines, mes tantes, etc.  », confie le romancier à TV5monde.

Ses romans

Fin 2010, il remporte le prix Stéphane Hessel de la Jeune écriture francophone organisé par RFI. La cale. Dans ce roman, l’intrigue se déroule dans la cale d’un bateau négrier. Une référence aussi au passé colonial. Il met en scène un chirurgien dont la curiosité pousse à vouloir connaître la réalité. L’épisode bouleverse le protagoniste à tel point qu’il renonce à exercer toute activité liée à cette traite.

Terreceinte est son premier roman entre réel et fiction. Le point de départ est un fait divers réel : la lapidation d’un jeune couple, en 2013, à Tombouctou – le même fait divers qui inspira le film Timbuktu d’Abderrahmane Sissako. Dénonçant l’intégrisme religieux, il met en scène des personnages enfermés dans un climat de violence. Ce roman reçoit le prix Ahmadou-Kourouma, puis le Grand Prix du roman métis de Saint-Denis-de-la-Réunion.

En 2017, il publie Silence du chœur : soixante-douze ragazzi, de ces hommes qu’on appelle réfugiés ou migrants, arrivent à Altino, dans la campagne sicilienne. Pris en charge par l’association Santa Marta, leur présence bouleverse le quotidien de la petite ville. En attendant que leur sort soit fixé, les ragazzi croisent toutes sortes de figures : un curé atypique qui réécrit leurs histoires, une femme engagée à leur offrir l’asile, un homme déterminé à le leur refuser, un ancien ragazzo devenu interprète, ou encore un poète sauvage qui n’écrit plus. Un « roman humain plus qu’humaniste ». Le roman reçoit le Prix de la Porte dorée 2018.

Dans De purs hommes, il s’attaque à nouveau à l’intégrisme religieux, sous l’angle cette fois de l’homophobie. Après une vidéo virale montrant le corps d’un homosexuel exhumé par une foule. Mohamed Mbougar Sarr propose un roman bouleversant sur la seule grande question qui vaille aux yeux de son héros : comment trouver le courage d’être pleinement soi, sans ne se trahir ni se mentir, et quel qu’en soit le prix ?

La plus secrète mémoire des hommes prix Goncourt 2021 est une dédicace à Yambo Ouologuem, l’auteur du Devoir de violence (1968). Il porte en exergue une citation des Détectives sauvages de Roberto Bolaño, dont son beau titre est tiré. Il devient le deuxième africain et le premier subsaharien à remporter ce prestigieux prix. En 1988, l’auteur marocain Tahar Benjelloun était sacré avec son roman La Nuit sacrée. C’est le premier africain à remporter ce prix.

 

related articles

 

Les guerres prenant naissance dans l’esprit des hommes, c’est dans l’esprit des hommes que doivent être élevées les défenses de la paix.

DÉCLARATION UNESCO

[wp_ad_camp_1]

Choisissez de faire partie de ce projet en participant à la création d’un monde plus multiculturel et inclusif.

Abuy Area Incubatori FVG  POR FESR 2014-2020

Le projet a obtenu un financement de 72 000 € de la Région Autonome du Frioul-Vénétie Julienne à travers l'appel POR FESR 2014-2020, Activité 2.1.b.1 bis « Octroi de subventions pour le financement des programmes personnalisés de préincubation et d'incubation d'entreprises, visant à la réalisation de projets de création ou de développement de nouvelles entreprises caractérisés par une valeur significative ou par une connotation culturelle et/ou créative pertinente ». |
ll progetto ha ottenuto un finanziamento di 72.000 € dalla Regione Autonoma Friuli Venezia Giulia sul bando POR FESR 2014-2020, Attività 2.1.b.1 bis "Concessione di sovvenzioni per il finanziamento di programmi personalizzati di pre-incubazione e incubazione d’impresa, finalizzati alla realizzazione di progetti di creazione o di sviluppo di nuove imprese caratterizzati da una significativa valenza o da un rilevante connotato culturale e/o creativo"