Elles nous ont fièrement représentés à MISS Universe 2021

Chaque année, les concours de beauté occupent une place importante dans les activités culturelles des pays associés. Quatre d’en eux sont les plus suivis, à savoir Miss Universe, Miss World, Miss Earth et Miss International. Les deux concours féminins les plus anciens du groupe dit Big Four sont les titres de Miss Universe et de Miss World, organisés respectivement par des comités aux États-Unis et au Royaume-Uni.

Si ces deux pays ont au départ favorisé dans une certaine mesure leurs reines de beauté locales, le Venezuela et les Philippines ont réussit à se hisser en tête du classement sans l’aide – ou juste un peu – d’un comité d’organisation amical.

Le concours Miss International, basé au Japon, est l’exception à la règle et n’a nommé qu’une seule reine de beauté japonaise depuis sa création en 1960. Le quatrième concours du groupe Miss Earth est basé aux Philippines, mais ne fonctionne que depuis 2001 et n’a donc pas eu une influence majeure sur la position élevée du pays dans le classement.

L’industrie des concours de beauté bien qu’ayant subi des amélioration, peine encore à susciter un réel intérêt des responsables de la culture et du tourisme dans la plus part des pays africains. Force est de constater que l’Afrique reste encore peu compétitive quant à l’organisation d’un concours à l’échelle internationale. Peut-être pour cette raison qu’elle demeure encore peu représentée au top 10 des Big Four. 

Toutefois, l’Afrique du Sud fait l’exception. Il a remporté 6 titres aux grands concours de beauté internationaux considérés comme les plus importants au monde (Trois titres à Miss Universe 1978 • 2017 • 2019 et trois titres à Miss Monde 1958 • 1974 • 2014)

Quoi qu’il en soit, la 69e cérémonie de Miss Universe a couronnée cette année Andrea Meza du Mexique  Une cérémonie durant laquelle la candidate du Myanmar, Thuzar Wint Lwin, a profité de la visibilité offerte pour exhorter le monde à dénoncer la junte militaire, dont les forces de sécurité ont tué des centaines d’opposants depuis qu’elle a pris le pouvoir lors d’un coup d’État du 1er février.

Glamour et intrigant, Miss Universe 2021 a réussi à captiver l’attention de nombreux africains qui ont soutenu leurs candidates jusqu’à la fin.

Les candidates africaines

Cameroun: Kossinda Angele

D’origine camerounaise, Kossinda Angele est la première candidate camerounaise au top 21 de Miss Universe. Kossinda s’est démarquée lors de l’épreuve “costume national preferé“.

Elle est titulaire d’un Master en finance. Actrice de profession, elle dispense des cours de mathématiques gratuits aux enfants défavorisés de sa ville, Douala. Elle est passionnée par les voyages et l’éducation des jeunes.

Elle est engagée dans les tribus du Cameroun où les filles sont soumises à des mariages précoces et  forcés dès l’âge de 12 ans. Kossinda Angèle pense que l’éducation est la clé pour une nouvelle génération de jeunes filles autonomes et confiantes avec de meilleures opportunités pour un avenir sans mariages arrangés.

Afrique du Sud: Natasha Joubert

Natasha Joubert est sud africaine,. Titulaire d’un bachelor en gestion du marketing, elle à d’abord travaillé comme agente de relations publiques pour un cabinet d’avocats avant de lancé en 2016  Natalie Jefferys, une entreprisede mode spécialisée dans la couture. Elle dirige Natalie Jefferys avec l’aide de sa mère et d’un personnel entièrement féminin. Natasha est profondément inspirée par sa famille et attribue à son défunt père son envie de réussir.

En tant que militante sociale, elle est ambassadrice Play Your Part pour Brand South Africa. Cette organisation encourage tous les Sud-Africains à contribuer à un avenir meilleur pour tous.

Cette année, elle dit qu’elle défend la jeune démocratie sud-africaine, qui fait face à des temps difficiles: «Je m’engage à jouer mon rôle pour contribuer à un avenir positif et défendre le leadership et l’entrepreneuriat.» 

La ghanéenne est  diplômée en communication et médias. Elle travaille à temps partiel en tant que directrice des communications pour la Fondation KJM, une organisation à but non lucratif qui cherche à créer un monde où chaque individu a accès aux besoins humains fondamentaux.

Elle a commencé comme volontaire avec KJM pour apporter de l’eau potable aux villages pauvres de son pays. Chelsea se soucie passionnément de l’autisme. Elle travaille sur l’élimination de la stigmatisation de l’autisme au Ghana et elle est un ardent défenseur de l’intervention précoce.

Elle sensibilise et plaide pour un changement de politique dans le système éducatif du Ghana, de sorte que ces enfants puissent être accueillis dans les systèmes scolaires. 

Haiti: Eden Berandoive

Cette étudiante haitienne en psychologie travaille comme responsable marketing chez JL Fine Shoes à Port-au-Prince. Eden pense que tout le monde devrait avoir accès à l’éducation, quel que soit son niveau de revenu. A cet effet, elle est bénévole à la Fondation Laurince Compas qui aide les enfants des campagnes à avoir accès à l’apprentissage, ainsi que l’organisation Madan d’Haiti pour aider les adultes à apprendre à lire.

Eden est une survivante d’agression et d’abus sexuels. Elle est une voix pour les autres victimes de viol et d’abus et espère donner aux autres le courage de se libérer de leur solitude et de devenir des individus forts et confiants. 

Elle est passionnée de danse et de mannequinat et est une femme forte et déterminée qui, malgré les difficultés de son passé, se bat pour réaliser ses rêves.

Ile Maurice: Vandana Jeetah

La mauricienne VandanaJeetah  titulaire d’un Master en droit,  elle travaille actuellement comme avocate ioù elle est activement impliquée dans la communauté avec le Lions Club. Vandana se décrit comme étant ancrée, ambitieuse et libre d’esprit, elle est également membre fondatrice et ancienne présidente du Leo club, Flacq.

Au cours de son mandat, sa concentration et son plaidoyer ont tourné autour de l’environnement avec des projets tels que l’élevage de corail, qui est crucial pour la restauration des récifs coralliens mauriciens.

Vandana adore courir avec sa mère qui est aussi sa figure inspirante. Ses autres passe-temps incluent la randonnée en montagne, la baignade dans les lagons turquoise de l’île Maurice et les voyages. À seulement 28 ans, Vandana a déjà visité 33 pays et elle pense que voyager est le meilleur moyen d’améliorer sa croissance personnelle.

Canada/Soudan: Nova Stevens 

Après que sa famille ait fui la guerre civile au Soudan, Nova a été envoyée seule au Canada à l’âge de 6 ans. Ayant grandi séparément de sa famille, Nova apprécie l’importance de favoriser un développement sain et cherche continuellement des occasions de servir les jeunes Canadiens.

Nova est cofondatrice et porte-parole de la «Freedom March Vancouver» et de la «Black Freedom Society» dont la mission est d’éradiquer la haine et le racisme vécus par les Noirs et les Autochtones de couleur.

​Nova a une affinité pour le théâtre et la modélisation et a fait des apparitions dans des productions de l’industrie cinématographique à Vancouver.

Elle s’exprime à travers l’art et le mouvement et a travaillé à l’international à la Fashion Week à travers le monde.

Japon/Ghana: Aisha Tochigi 

Aisha Tochigi Miss Universe Japon 2020

Aisha Tochigi est japonaise et ghanéenne. Elle a vécu au Ghana pendant sept ans, mais a passé la majeure partie de sa vie au Japon. Être une minorité mixte dans la société japonaise n’a pas été facile pour elle de grandir en raison de la discrimination. 

Ces défis ont permis à Aisha de devenir plus forte et elle a pu acquérir une large perspective sur d’autres cultures. Elle est maintenant une militante pour l’éradication du paludisme et travaille pour des campagnes qui soutiennent les droits des femmes et les orphelinats.

Aisha utilise également sa plate-forme en tant que femme asiatique-noire pour sensibiliser à la discrimination. Elle défend l’égalité de race et de genre et travaille avec des militants sociaux, en plus d’organiser des événements où les gens discutent de racisme et d’identité biraciale. L’ambition d’Aisha est de faire un changement dans le monde où les gens ne seront pas jugés pour qui ils sont.  

 

En savoir plus sur Wikipedia  Miss Univers