Les chercheurs polonais annoncent la première momie enceinte au monde

Les chercheurs polonais ont annoncé au Journal of Archaeological Science la découverte du premier cas connu au monde d’une femme enceinte embaumée. La momie amenée pour la première fois à Varsovie, en Pologne, en 1826.

“Notre première surprise a été qu’il n’a pas de pénis, mais à la place, il a des seins et des cheveux longs, puis nous avons découvert que c’était une femme enceinte. Quand nous avons vu le petit pied puis la petite main (du fœtus), nous avons été vraiment choqués.” a déclaré Marzena Ozarek-Szilke, anthropologue et archéologue

La momie était auparavant considérée comme un prêtre de sexe masculin en raison de l’inscription sur le cercueil et n’a pas été examinée avant le projet de momie de Varsovie, une initiative visant à examiner les momies humaines et animales de l’Égypte ancienne au Musée national de Varsovie qui a débuté en 2015. 

On pense que la femme avait entre 20 et 30 ans lorsqu’elle est décédée et que le fœtus avait entre 26 et 30 semaines.

La momie aurait été retrouvée dans des tombes royales à Thèbes, une ancienne ville égyptienne le long du Nil, bien que l’affirmation n’ait pas été prouvée, selon CNN

Le processus de momification impliquait généralement le prélèvement d’organes de l’abdomen et de la poitrine, déconcertant les chercheurs quant à la raison pour laquelle le fœtus n’a pas été retiré. 

“Nous ne savons pas pourquoi il a été laissé là. Peut-être qu’il y avait une raison religieuse. Peut-être qu’ils pensaient que l’enfant à naître n’avait pas d’âme ou que ce serait plus sûr dans le monde à venir. Ou peut-être que c’était parce que c’était très difficile de retirer un enfant à ce stade de l’utérus sans causer de graves dommages », a déclaré le co-fondateur du Warsaw Mummy Project, Wojtek Ejsmond, à CNN.