Babitecture: des poupées qui laisse place à la créativité de l’enfant

créé par Amministrazione
Babitecture - Jessica Adjoua Founder

Nos sociétés sont de plus en plus diversifiées sur le plan culturel, plus complexes et pleines de défis multiples, créant la nécessité d’actions axées vers l’inclusion et la cohésion sociale. C’est dans cet objectif que nous encourageons toute action participative et soutenons tous les acteurs potentiels à l’instar de la néo-entrepreneure franco-ivoirienne Jessica Adjoua. ceo de Babitecture

Après des études d’architecture à l’ENSAP de Lille, elle travaille un moment en tant qu’architecte hmonp à Paris puis au Luxembourg avant de se laisser gagner par la fièvre de l’entreprenariat. À la suite du succès inattendu de la Babidoll, une poupée à l’image de sa fille et de son environnement multiculturel.


« La composition de ma famille et de tous nos proches à Abidjan pendant mon enfance sont les plus grands contributeurs au développement de mon ouverture d’esprit. Il y avait des noirs, des métisses, des blancs et cela n’a jamais freiné notre joie de vivre et de s’amuser ensemble. Selon moi, L’omniprésence de la différence la rend invisible. »


C’est une poupée simple, légère, facile à manipuler et pas trop grosse, avec des cheveux en laine et ou en tissu, des yeux brodés ; il n’y a pas de doigts, ni aux mains ni aux pieds. Ce qui la rend moins réaliste que celle en silicone ou en plastique qui ressemble, dans les moindres détails, à de vrais bébés. 
D’après de nombreux psychologues, les poupées en chiffon sont très bénéfiques pour nos enfants à tous les âges. Elles ont pour rôle de solliciter la douceur et l’odeur qui rassurent l’enfant dès sa naissance et plus tard, solliciter son imagination pour la rendre plus réaliste à ses yeux.

BABITECTURE

La marque Babitecture nait en 2019 à la suite de plusieurs commandes d’amies et proches de cette première poupée. Ce nom est la contraction de BABI (désignant Abidjan en nouchi, le langage populaire ivoirien) et TECTURE qui vient du mot architecture, qu’elle considère comme un art métis car dans le processus de conception et de création, on fait collaborer différents savoir-faire pour aboutir à un objet d’art.Ainsi,

Babitecture est un atelier de design textile africain pour enfants qui a pour but de promouvoir le métissage, tout en faisant découvrir ou redécouvrir la culture africaine aux enfants à travers des jouets, doudous, papeterie et accessoires de décoration conçus de manière artisanale et éco-responsable.

Je propose ainsi, à chaque nouvelle collection des articles colorés emprunts de culture africaine qui sont développés autour de l’histoire d’un pays, d’une ville ou d’une ethnie et les traditions qui s’y rapportent. La Babidoll est une ravissante poupée en tissus de 40 cm, confectionnée à la main par mes soins. Elle est disponible en trois teintes : noire, métisse et blanche, vêtue d’une tenue au style afro vintage en pagne très coloré et coiffée de longues tresses en laines multicolore pour apporter une touche poétique. La version doudou, pour les plus petits, a une coiffure rétro en feutrine qui s’inspire des années 60.

Le corps des Babidolls est réalisé avec de la popeline de coton Oeko-Tex. Il est rembourré de ouate hypoallergénique et anti-acarien. Les tresses et afro des poupées sont composés d’un mélange de laines acrylique et 100% coton. Tandis que les vêtements de la collection Abidjan 2020 sont conçus en pagne (wax), 100% coton également, fabriqués en Côte d’Ivoire. Le choix de ses matériaux n’est pas anodin :


« je voulais une poupée en tissus pour l’aspect souple, pour qu’elle fasse office de doudou afin que ma fille puisse la câliner, dormir avec, la trainer partout et que je puisse la laver directement en machine. J’ai eu des barbies et je me souviens avoir été frustrée de ne pas pouvoir leur plier les bras ou les jambes et une fois qu’il y avait des traces de stylos, il était impossible de les enlever. »


La collection de cette année Abidjan 2020 met à l’honneur l’art de vivre abidjanais en proposant des couples assortis, habillés de tenues en pagnes que j’ai ramené moi-même à chacun de mes voyages en Côte d’Ivoire. La nouveauté ce sont ces abidjanais qui arborent fièrement leur coiffure afro.
Chaque poupée est livrée avec une carte postale et une petite fiche sur la ville d’Abidjan et les expressions nouchi très rigolotes.
Dans son évolution future, BABITECTURE développera des produits de décoration en mettant toujours à l’honneur les tissus et la culture africaine. S’ajouteront à cela des maisons de poupées dessinées par mes soins, faisant ainsi appel à mon amour de la conception et mes aptitudes d’architecte. Raconte Jessica Adjoua.

Contact Site web

related articles

 

Les guerres prenant naissance dans l’esprit des hommes, c’est dans l’esprit des hommes que doivent être élevées les défenses de la paix.

DÉCLARATION UNESCO

[wp_ad_camp_1]

Choisissez de faire partie de ce projet en participant à la création d’un monde plus multiculturel et inclusif.

Abuy Area Incubatori FVG  POR FESR 2014-2020

Le projet a obtenu un financement de 72 000 € de la Région Autonome du Frioul-Vénétie Julienne à travers l'appel POR FESR 2014-2020, Activité 2.1.b.1 bis « Octroi de subventions pour le financement des programmes personnalisés de préincubation et d'incubation d'entreprises, visant à la réalisation de projets de création ou de développement de nouvelles entreprises caractérisés par une valeur significative ou par une connotation culturelle et/ou créative pertinente ». |
ll progetto ha ottenuto un finanziamento di 72.000 € dalla Regione Autonoma Friuli Venezia Giulia sul bando POR FESR 2014-2020, Attività 2.1.b.1 bis "Concessione di sovvenzioni per il finanziamento di programmi personalizzati di pre-incubazione e incubazione d’impresa, finalizzati alla realizzazione di progetti di creazione o di sviluppo di nuove imprese caratterizzati da una significativa valenza o da un rilevante connotato culturale e/o creativo"