Colors of loveLa réciprocité |

Manga-Bell-Platz le nouveau nom de la rue Gustav Nachtigal

créé par Amministrazione
Manga-Bell-Platz

La plupart des rues du plus grand district colonial d’Allemagne portent les noms qui rappellent l’Afrique. Trois, cependant, portent les noms de colons allemands. Des hommes parfois responsables des pires atrocités. Adolf Luderitz, Carl Peters et Gustav Nachtigal.

Myaka Sururu Mboro, guide de la ville et activiste précise brièvement: “Si l’on dit, quartier africain, il semblerait que de nombreux Africains vivent ici, mais ici, c’est totalement différent. Si vous vérifiez tous les noms – tous ces noms ont à voir avec le colonialisme allemand en Afrique à cette époque, j’appelle le district un district colonial. “

Gustav Nachtigal “Docteur en médecine et diplomate, fut envoyé au Cameroun et au Togo pour sécuriser la colonie” d’après Myaka Sururu Mboro.

En 1884, Gustav Nachtigal fut nommé commissaire du Reich pour “l’Afrique occidentale allemande”. Pour certains, cet homme est toujours considéré comme un chercheur neutre en Afrique, qui a mené campagne pour l’abolition de l’esclavage. Ce qui n’est pas le cas pense Mboro qui a une toute une autre image de lui.

Il a sûrement mis fin à l’esclavage pour sécuriser les colonies, empêchant les hommes soient emmenés et envoyés en Amérique. Non, pour leur bien, mais pour les mettre au service de l’Allemagne et d’autres compagnies coloniales.

A cette contestation, se mêle celle de la Famille Duala

Mais pourquoi la place s’appelle-t-elle encore Nachtigalplatz trois ans après avoir été rebaptisée Manga-Bell-Platz?

La décision du tribunal de district d’avril 2018 de renommer la Nachtigalplatz à Bell-Platz a été spécifiée par décision du BVV en octobre à Manga-Bell-Platz. La gauche avait remarqué le fait embarrassant “que le nom Bell Square ou Family Bell Square puisse créer une confusion avec le ministre de la République Reichskolonial Johannes (Hans) Bell (1868-1949). Manga Bell Square rend hommage à Emily Douala (1881-1936) et à Rudolf Douala Manga Bell (1873-1914), roi des Douala au Cameroun d’aujourd’hui.

Pourquoi les panneaux de signalisation n’ont-ils pas été remplacés il y a longtemps ? Il y avait une autre contradiction vient  du Cameroun, du roi Jean-Yves Eboumbou Dualla Bell. Il était heureux de l’honneur de son ancêtre, qui a été exécuté en 1914 après une rébellion contre une campagne d’expulsion par les dirigeants coloniaux allemands.

Mais il s’est plaint que le nom n’était pas le juste. »Bell« était une invention des dirigeants coloniaux, qui pouvaient mieux le prononcer que le nom de famille traditionnel Bonamanga (descendant de Manga). Et
« Duala » fait également partie du nom. C’est le nom des personnes qu’il dirigeait. D’après lui, « Manga-Bell-Platz » mène définitivement dans une mauvaise direction: Manga n’est pas le prénom du lauréat. Sur Wikipedia, il est répertorié sous le nom de Rudolf Duala Manga Bell.

Manga Bell était un fils du roi de Duala”, explique le guide de la ville. “Il était en Allemagne et a vu comment le gouvernement traite avec ses propres citoyens. Et il a exigé que vous traitiez les Camerounais de la même manière. Mais personne ne l’a écouté. Il est entré en résistance au Cameroun, a été arrêté et exécuté. ” continue le guide de la ville.

related articles

 

Les guerres prenant naissance dans l’esprit des hommes, c’est dans l’esprit des hommes que doivent être élevées les défenses de la paix.

DÉCLARATION UNESCO

[wp_ad_camp_1]

Choisissez de faire partie de ce projet en participant à la création d’un monde plus multiculturel et inclusif.

Abuy Area Incubatori FVG  POR FESR 2014-2020

Le projet a obtenu un financement de 72 000 € de la Région Autonome du Frioul-Vénétie Julienne à travers l'appel POR FESR 2014-2020, Activité 2.1.b.1 bis « Octroi de subventions pour le financement des programmes personnalisés de préincubation et d'incubation d'entreprises, visant à la réalisation de projets de création ou de développement de nouvelles entreprises caractérisés par une valeur significative ou par une connotation culturelle et/ou créative pertinente ». |
ll progetto ha ottenuto un finanziamento di 72.000 € dalla Regione Autonoma Friuli Venezia Giulia sul bando POR FESR 2014-2020, Attività 2.1.b.1 bis "Concessione di sovvenzioni per il finanziamento di programmi personalizzati di pre-incubazione e incubazione d’impresa, finalizzati alla realizzazione di progetti di creazione o di sviluppo di nuove imprese caratterizzati da una significativa valenza o da un rilevante connotato culturale e/o creativo"